L’union nationale des associations de commerçants opérateurs et investisseurs du Sénégal, (UNACOIS), a organisé ce samedi les assises de l’économie ou « Lelü koom koom. « Le thème s’articule autour de la formalisation des entreprises, la promotion des produits locaux, l’autosuffisance alimentaire et le commerce électronique » L’objectif est d’actionner différents leviers propices pour stimuler la croissance économique au niveau national et éviter toute action néfaste de l’économie mondiale.
Suite à l’édition du gala de l’entreprise qui s’était tenu en 2017, la célébration de ses 30 ans d’existence en 2019 l’Unacois Yeessal a procédé à sa troisième édition portant sur la cérémonie des assises de l’économie présidée par Mme le ministre des commerces. Ce dans le contexte de lutte contre la crise économique qui a reçu un investissement de 157 milliards pour contenir la flambée des prix, a martelé Mme le ministre des commerces Aminata Assome DIATTA. Selon elle, la tenue de ces assises est fort opportune dans ce contexte de crise économique liée essentiellement à la COVID 19 et à la guerre en Ukraine. Une situation qui est à l’origine de l’augmentation des prix et la réduction de l’offre qui impacte l’approvisionnement du marché. Chose qui risque de freiner les progrès en matière de réduction de la pauvreté. Poursuivant son allocution, le ministre a ajouté que cette rencontre est une contribution à une réflexion collective sur des problématiques de l’économie sénégalaise qui nécessite d’être bien prises en charge pour réduire la dépendance du pays vis-à-vis de l’extérieur et de prémunir des chocs exogènes.
En effet, parmi les enjeux identifiés par le PAP 2A figure l’accélération de la souveraineté alimentaire qui ne peut se faire sans un véritable encrage de la politique du « produire et consommer local », le développement du secteur privé qui implique aussi la formalisation des entreprises, et la transformation digitale de l’économie avec notamment le développement du e-commerce, renchérit-elle.
Alla Dieng, président de l’Unacois Yessal, a souligné que la cérémonie est un moment de réflexion, d’introspection et d’échanges avec les représentants et partenaires.
Les thèmes retenus parmi tant d’autres sont: le rôle de la communication dans les échanges commerciaux, nationaux et internationaux, la transformation des produits locaux, l’expression Bay Dûnde mais également le problème de l’autosuffisance alimentaire. Le projet cherche à transformer les produits locaux mais aussi à créer des emplois pour réduire le chômage endémique dans le pays. Il pourra générer 13 à 15 mille emplois,a promis le président de l’association, a-t-il indiqué.
ASTOU MALL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici