Abdoulaye Daouda Diallo a demandé la suspension de son mandat pour pouvoir exercer ses fonctions de ministre d’Etat et Directeur de cabinet du président de la République suite au dernier remaniement ministériel survenu ce weekend.

Comme attendu, le député et ministre Abdoulaye Daouda Diallo a écrit à l’Assemblée nationale pour demander la suspension de son mandat de député afin qu’il puisse exercer ses nouvelles fonctions L’ancien ministre des Finances et du Budget avait soulevé la polémique, avec ses autres camarades. Le députés de l’opposition jugeant leur poste de ministre incompatibles avec celui député, retardant ainsi le vote du président de l’Assemblée nationale de plusieurs heures. il s’est appuyé sur l’article 54 de la Constitution pour demander une suspension de son mandat. N’ayant pas démissionné, le maire de Bokké Dialloube à la possibilité de revenir au niveau de l’hémicycle pour exercer son mandat d’élu. D’autres ministres sont dans cette même posture, de même que des Directeurs généraux et agents de la Fonction publique. Abdoulaye Seydou Sow, Mariama Sarr, Pape Mademba Biteye, Docteur Malick Diop ou encore l’inspecteur principal des Impôts et domaines et président du groupe parlementaire Yewi Askan wi Biram Soulèye Diop. Aly Ngouille Ndiaye aussi de ra démissionner comme ses autres collègues ministres afin d’exercer ses fonctions de ministre en charge de l’Agriculture et de l’équipement rural.
A. THIAM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici