Suite à l’arrestation des membres du personnel de santé du district sanitaire de Kédougou arrêtés après la mort de Mamy Doura Diallo et de son bébé lors d’une césarienne, le Syndicat Autonome des Médecins du Sénégal, (SAMES), entame une grève de 48h ce lundi.
À en croire, Yeri Camara, leur secrétaire général, «Si la situation ne se décante pas, ce sont des mots d’ordre répétitifs qui seront déroulés. L’Etat n’a qu’à se ressaisir, on n’acceptera pas qu’on mette les médecins en prison».
ASTOU MALL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici