Bassirou Samb, adjoint de Barthélémy Dias à la mairie de Dakar, par ailleurs membre de la coalition Yewwi Askan Wi, s’est exprimé sur le verdict prononcé ce matin par la Cour d’appel. « Il est temps de cesser l’instrumentalisation de la justice et de protéger nos institutions et leurs représentants, dit-il. Nous ne sommes pas soulagés, car nous estimons que le maire a été victime d’une injustice. Avec cette condamnation, on donne l’opportunité à n’importe quel agresseur d’aller s’attaquer à un maire, un député, voire même au président ! ».
Pour rappel, le député-maire, condamné à 2 ans ferme dont 6 mois avec sursis, peut maintenant choisir de porter l’affaire devant la Cour de cassation.
ASTOU MALL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici