Dans le cadre de l’observation des élections législatives du 31 Juillet 2022, le Collectif des organisations de la société civile pour les élections, (COSCE), compte installer une Situation Room Electorale, à l’hôtel Radisson Blu, du 31 Juillet au 1er Aout. L’objectif est d’avoir une coordination efficace de la surveillance du processus et une analyse efficiente des données le jour du scrutin.
Appuyé par le National Democratic Institute (NDI) sur financement de l’USAID et de soutien financier de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), le Collectif des Organisations de la Société Civile pour les Élections (COSCE), conduite par le Professeur Babacar GUÈYE, Président du Comité de Pilotage du programme Nietti Élection, a décidé de déployer une Mission d’Observation Électorale de court terme (MOE COSCE). Son objectif global est de procéder à une évaluation exhaustive du processus électoral. Composée d’une équipe de coordination opérationnelle du COSCE basée à Dakar, de 5 coordonnateurs de zones, 46 observateurs de long-terme (OLTS) déployés sur les 46 départements du pays, la mission sera complétée par 791 observateurs de court-terme (OCTs) le jour du scrutin, a promis le professeur Guèye. «Les observateurs seront déployés selon un échantillonnage aléatoire et statistiquement représentatif permettant au COSCE de disposer de données fiables et exhaustives sur le déroulement des opérations de vote non seulement dans les bureaux de vote couverts mais à l’échelle nationale. La Mission observera ces élections à la lumière des dispositions pertinentes de la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance de 2012, le Protocole additionnel de 2001 de la CEDEAO, ainsi que du cadre juridique en vigueur pour l’organisation des élections législatives au Sénégal. La Mission fera une observation objective, indépendante, professionnelle et impartiale de la conduite des élections. Cette observation portera sur la régularité, la transparence, l’équité et le bon déroulement du processus électoral», dit-il.
Poursuivant son allocution, il renseigne que la mission est structurée autour de trois chambres dont celle technique, d’analyse et politique. Composées de différents experts spécialistes en genre, politique, sécurité, droits humains et sur les questions électorales.
Et d’ajouter, «le jour du scrutin, la MOE publiera un communiqué de mi-journée sur le déroulement des opérations de vote. La Mission fera une déclaration préliminaire, à travers une conférence de presse le lundi 1 Août 2022 à 12 heures, pour exposer ses premières conclusions sur la phase préélectorale, le déroulement des élections et formulera des recommandations à l’attention de l’ensemble des acteurs du processus électoral du Sénégal. Au terme du processus, un rapport final fera une évaluation détaillée et plus globale de la conduite des élections, a déclaré le professeur Gueye.
ASTOU MALL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici