Les actes de sabotage du réseau de l’Office national de l’assainissement du Sénégal, (Onas) continuent de gagner du terrain. Après Jarga Montagne (Rufisque), Thiès, Tivaouane, c’est le tour de Fatick dans les quartiers Escale et Ndouth. Des sacs contenant des objets solides qui obstruent le réseau ont été trouvés dans le réseau. L’obstruction des canalisations entraîne la perturbation de l’évacuation des eaux, des reflux et des inondations.
Selon nos sources, l’objectif de ces personnes malintentionnées est d’accentuer les conséquences des inondations et de remettre en cause le travail abattu par les services de l’Etat afin de soulager des populations.
Pour rappel, les agents de l’ONAS avaient découvert des sacs de sable dans le réseau, à Tivaouane le flexible a été sectionné de même qu’à Jarga Montagne à Rufisque. En 2022, ces actes ont été enregistrés à Pikine et dans la zone de Keur Massar.
Abdoulaye Faye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici