- Advertisement -

Suite au rejet de la liste de parrainage de la coalition YAW et les propos du Maire de Dakar, la Convergence des Jeunes Cadres Républicains, (COJECAR), a par la suite répliqué à l’occasion d’une conférence de presse. Ces jeunes invitent Monsieur Barthélémy Diaz à préserver la quiétude et la paix du pays au lieu de vouloir manipuler les populations ou forcer la grande porte de la Direction Général des élections.
Abordant la situation sur l’actualité politique nationale, la COJECAR (Convergence des Jeunes Cadres Républicains) condamne fermement les actes posés récemment et le comportement du Maire qu’il juge irrespectueux dans une indiscipline totale. Selon le coordinateur Samba Ndong, il est un homme espiègle, troublé et impudique qui incarne fièrement la violence physique et verbale dans tous ses agissements et qui démontre de jour en jour qu’il n’a pas les épaules assez larges pour porter dignement le costume de Maire de la ville de Dakar, renchérit le porte-parole. Sur ce, il interpelle l’opinion nationale et internationale sur le caractère violent du maire vandale et promet de lui apporter à chaque occasion qu’il le souhaite la réponse qui sied et que dorénavant ils ne lui permettent plus de s’adresser à leurs institutions et aux concitoyens comme bon lui semble, avertit-il.
Khaly SALL, Coordinateur des jeunes Cadres Républicains du Département De Podor, embauche la même tempête que son prédécesseur. « Je fustige sur tous les sens l’attitude du maire de Dakar Barthélemy Diaz. Il doit être conscient que les Dakarois ne lui ont pas confié cette grande institution pour se rebeller sur tout ce qui bouge mais plutôt pour qu’il agisse en diplomatie et donne une bonne image de lui. Il doit travailler pour que les Dakarois ne regrettent pas leur choix sur sa personne. Il n’est rien d’autre qu’un manipulateur qui raconte des contrevérités, a-t-il ajouté. Pour terminer, il se demande si le maire Diaz est sur la même longueur d’onde avec sa Coalition après s’être rendu dans les locaux de la Direction Général des élections.
ASTOU MALL

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici